Une fréquence pour favoriser la décarbonation des villes

Du fait de l’urbanisation croissante, les villes concentrent la grande partie des populations et deviennent les principales émettrices de carbone. La transition énergétique urbaine devient donc un enjeu majeur pour faire face aux changements climatiques. La transition énergétique nécessite une approche renouvelée des modèles de gestion des systèmes énergétiques, facilitant une approche plus dynamique. Dans cette optique, GRDF travaille depuis 2009 à l'arrivée du relevé automatique à distance en France, reposant sur un compteur communiquant, fonctionnant sur la bande de fréquence 169,4-169,475 MHz, attribuée et exploitée par GRDF.

Afin de faciliter la transition énergétique, GRDF souhaite mettre à disposition une partie de la fréquence 169 MHz, pour permettre de trouver des applications innovantes accélérant la décarbonation urbaine.

Terminé
Appel à projets
déjà 9 projet(s) dans cet appel à projets